Choisir une roulette industrielle en 5 points

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Choisir les bonnes roulettes industrielles n’est pas une chose à prendre à la légère car il y a de nombreux paramètres à prendre en compte pour avoir une roue de bonne composition qui vous sera utile dans votre travail. Alors, voici un récapitulatif de tout les points à vérifier pour bien choisir sa roulette.

Premier point : le diamètre

Le diamètre d’une roue est un point important à ne pas négliger car plus le diamètre de la roulette est grand et plus la charge supportée pourra être élevée. Il a donc une part non négligeable dans le calcul de la charge à supporter par la roulette, charge qui oscille entre 10 kg et 5 tonnes.

Deuxième point : le moyeu

Le moyeu, communément appelé roulement, est la pièce principale de la roue car elle permet aux autres pièces de tourner autour d’un axe. Il existe différents types de moyeux spécifiques à un certain type de milieu (sec ou humide) mais surtout à une charge précise :

  • moyeu lisse pour une faible charge et ne nécessitant aucun entretien,
  • moyeu à rouleaux pour une charge moyenne et une utilisation régulière sans entretien,
  • moyeu à billes pour charge lourde et une utilisation intensive sans graissage d’entretien,
  • moyeu à rouleaux en inox pour une charge moyenne et une utilisation régulière en milieu humide,
  • moyeu à billes en inox pour une charge lourde et une utilisation intensive en milieu humide.

Troisième point : la chape

La chape est un élément important de la roulette car c’est sur le haut de celle-ci que la fixation s’effectue. La chape se décline en trois modèles principaux :

  • chape par fixation platine pour tous types de charges, très lourdes, à privilégier pour la manutention,
  • chape par fixation centrale (ou fixation œil) pour les collectivités, se monte rapidement car n’a besoin que d’une seule vis,
  • chape par fixation avec tige filetée pour les chaises ou meubles de bureau, se monte grâce à une clé 6 pans

Quatrième point : le bandage

Le bandage correspond à la partie externe de la roue industrielle qui enveloppe les autres composants de celle-ci. C’est lui qui est en contact avec le sol. Il faut donc un bandage adapté à chaque type de sol :

  • bandage en caoutchouc pour tous types de sols stables intérieurs et extérieurs,
  • bandage pneumatique increvable pour les sols extérieurs et/ou accidentés,
  • bandage en polyuréthane et résistant aux coupures pour les sols industriels,
  • bandage en polyamide ou en polypropylène pour les sols lisses, plats et durs ainsi que les milieux humides,
  • bandage en fonte pour les milieux de fortes chaleurs avec sol stable,
  • bandage en résine phénolique ou en silicone pour les milieux de fortes chaleurs tels que les étuves et les fours de cuisson,
  • bandage de type wagonnet pour le transport de fortes charges sur un rail

Cinquième point : le corps de roue

Le corps de roue, comme son nom l’indique, correspond au cœur de la roue. Il peut être composé de différentes matières, les plus utilisées sont : le plastique, le polypropylène, le polyamide,  la résine phénolique, l’acier, l’aluminium, la fonte.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »